SNUipp Allemagne

SNUipp Allemagne

Grève du 27 novembre 2017 et ses suites

Mobilisations : ça continue de chauffer de par le monde

Le lundi 27 novembre a été une exceptionnelle journée d’action dans tout le réseau AEFE. (Lire notre article.) Pour autant, les mobilisations ne sont pas arrêtées au matin du 28, elles se sont poursuivies tout au long de la semaine dans de nombreux pays et sous différentes formes : manifestations avec banderoles, tracts et mises en scène pour plus de visibilité : “en deuil” (tous en noir), “carton rouge” (et sifflets), “gilets jaune” ;  lettres, pétitions ; entrevues avec les postes diplomatiques. Chaque visite officielle provoque une ré-action.

Ces mobilisations en photos sur notre article Compte-rendu des actions    ou encore  Twitter Snuipp Allemagne.

 

Nos collègues de Munich ont poursuivi leur action en se rassemblant avec les parents d'élèves, jeudi 6 décembre, devant le consulat général. Ils ont été reçus par le Consul, M. Lanapats et le proviseur de Munich, M Buttani. Le Consul ne semblait pas très au fait du dossier. Il a tenté de rassurer quant au devenir du réseau mais n'a pu que se contredire quant à la pérennité des postes de résidents en Europe et des  EGD. Il a néanmoins assuré qu'il ferrait remonter le mécontentement de la communauté éducative.

Les représentants du personnel Snuipp de Munich ont également rencontrer le 29 novembre dernier, Monsieur Petit, nouveau député de la circonscription. Que vous dire, sinon qu'il n'y a rien à attendre de ce Monsieur. Il est comme attendu contre la grève, très fier du gouvernement, pas question de demander un retour en arrière sur les 33 millions d'euros supprimer au budget 2017. Il a développé l'argumentation maintes fois entendue sur les bancs de ces nouveaux députés LREM qu'il s'agirait d'un problème de gestion de l'AEFE (ce que nous avons déjà pu lire dans ces divers compte-rendu de travail de député). Nous ne devons pas les lâcher! La pression ne doit pas retomber et nous devons , au côté des parents, faire savoir au gouvernement que nous ne laisserons pas le réseau être privatiser sans agir!

Vous pouvez encore signer les pétitions des parents de l'Ecole française de Stuttgart: Pétition Stuttgart et celle de l'Ecole française de Heidelberg Pétition Heidelberg.

 

 

Un amendement tout chaud :

La grève porte ses fruits. Le 4 décembre, le Sénat a adopté un amendement à l’unanimité moins une abstention visant à augmenter de 30M€ la subvention de l’AEFE (et compenser la coupure de 33M€ de cet été).
Le projet de Loi de finances 2018 va maintenant retourner à l’Assemblée nationale. Chaque député doit se prononcer, notamment les députés des Français de l’étranger. Nous vous invitons donc à écrire personnellement à votre député afin de lui demander d’approuver cet amendement de “restitution” pour au moins préserver les crédits de l’Agence.

(Les sections syndicales enverront également des lettres aux députés.)

 

La mobilisation doit se poursuivre pour que cette modification de budget soit votée, pour que le plan d’économie de l’AEFE soit revu, pour que l’avenir de l’établissement public soit garanti, et pour que les personnels ne soient plus menacés.) Ecrivez à notre député, Monsieur Frédéric Petit (frederic.petit@assemblee-nationale.fr), pour qu'il soutienne l'amendement du Sénat lors du vote du budget à l'Assemblée Nationale (Cf compte rendu Sénat).

 



11/12/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres