SNUipp Allemagne

SNUipp Allemagne

Votre avancement à l'étranger et votre notation administrative

Chaque année au mois d'avril/mai, la CAPN ( Commission Paritaire Administrative Nationale ) examine les promotions pour la période du 1er septembre au 31 août.

 

Pour être promu à l'échelon supérieur, il faut être promouvable,c'est à dire remplir les conditions d'ancienneté d'échelon nécessaires pour une promotion ( ex. 10 échelon : 3 ans...)

 

 

 cf. tableau n°1 Avancement au grand choix  

 tableau 1 avancement au grand choix.docx

 

 

N.B. A l'étranger, les Instituteurs et Professeurs des Écoles avancent

       au grand choix ( vitesse d'avancement la plus rapide ),

       non contingenté ( pour tous ! ),

 

mais à condition d'avoir une note administrative minimum selon votre échelon

 

cf. tableau n°2 Note administrative minimum

 Tableau 2 note administrative minimum.docx

 

 

A défaut, vous obtiendrez un avancement moins rapide ( au choix ou à l'ancienneté ).

 

 

D'où, à l'étranger, l'importance d'être vigilant quant à sa note administrative !

 

Cette note administrative ( à ne pas confondre avec la note pédagogique, donnée soit par l'IEN de votre académie, soit par l'IEN en poste en Allemagne ) est donnée par l'administration, c'est à dire par le chef de votre établissement ( selon le cas le Proviseur ou le Directeur, si celui-ci a le statut de chef d'établissement ) sur votre "façon de servir" et ( dans un esprit tout Louis quatorzien) sur votre " façon de rayonner " tant au sein de votre établissement que sur son environnement proche et lointain...   Bref, des critères assez vagues pour être l'objet d'interprétations plus ou moins objectives de la part des notateurs...   

 

Voilà comment le processus de notation se déroule :

La fiche de notation vous est transmise par le chef d'établissement au cours du troisième trimestre.

Cette fiche comporte une note chiffrée ( sur 20 ) ainsi qu'un commentaire écrit.

 

En cas de désaccord avec la notation administrative ( note non augmentée ou commentaire non objectif ), vous pouvez la contester en faisant un recours auprès de la CCPLA ( Commission Paritaire Administrative Locale siégeant à Berlin), voire auprès de la CCPCA ( Commission Centrale siégeant à Paris ), si vous estimez que la CCPLA ne vous a pas donné satisfaction en première instance.

 

Ces possibilités de recours sont un droit qu'il faut utiliser afin de mettre un frein à l'arbitraire de certains chefs d'établissement !

 

Ces dernières années, le SNUipp a défendu de nombreux recours de collègues, dont la compétence professionnelle ne pouvait être mise en cause, mais qui étaient victimes de règlements de compte de la part de leur chef d'établissement.

Nul n'est à l'abri de ce genre de désagrément, surtout à l'étranger, où l'Administration n'est pas toujours au courant de certaines pratiques au sein des établissements.

 

Contactez le SNUipp et informez-nous de toute pratique qui ne respecte pas vos droits.



22/09/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres